Skip to main content

Apprenez-en plus sur vos selles grâce à ces différents symptomes

By ActiveBeat Français

Bon, nous admettons que ce n’est pas le sujet le plus glamour, mais ce qui sort de votre corps peut en dire long sur votre état de santé général. En effet, Prevention affirme que, même si cela vous dégoute, il peut être très sain de jeter un coup d’œil à vos excréments avant de tirer la chasse. “C’est en fait l’un des meilleurs endroits où rassembler des indices sur votre santé”, explique le magazine.

Ainsi, ces indices que vous pouvez trouver dans vos selles sont souvent des signaux de la nécessité de changer de régime alimentaire, ou peuvent même indiquer d’éventuels problèmes de santé plus graves qui justifient une prise de rendez-vous pour vous faire inspecter par votre médecin traitant. Voici 16 indices tous droits sortis de vos selles et qui indiquent que vous pourriez souffrir d’un problème de santé sous-jacent…

1. Des tuyaux bouchés

Selon Prevention.com, si vos excréments semblent durs par endroits ou si vous avez dû faire un effort important pour les expulser, vous êtes probablement constipé. C’est même probablement évident. Mais qu’elle en est la raison ? La raison principale pour la constipation est un manque d’apport en fibres, qui devrait être de 25 grammes par jour pour les femmes et de 38 grammes par jour pour les hommes (la plupart des gens n’en consomment que 15 grammes par jour, selon la source).

Un moyen facile de suivre l’évolution de votre consommation en fibres est de lire les étiquettes ou de tenir un journal alimentaire pendant une semaine pour voir comment s’additionnent vos apports en fibres. Si vous recherchez des sources rapides de fibres, tournez-vous vers les fruits, les céréales complètes, les noix ou les graines.

2. Savoir identifier les “black flags”

Si vos selles vous apparaissent très foncées voire noires et qu’elles ont “l’aspect du marc de café”, cela pourrait être le signe d’un saignement dans le tractus gastro-intestinal supérieur, prévient Healthline. “Le sang est plus ancien et se déplace donc vers le bas du tractus intestinal”, explique le site.

Cependant, il n’y a pas que le sang qui peut rendre vos excréments noir. La source précise que les suppléments de fer, les médicaments à base de bismuth comme le Pepto-Bismol (pour traiter les maux d’estomac et les brûlures d’estomac) et même la réglisse noire peuvent avoir un effet similaire.

3. Méfiez-vous du jaune

MedicineNet.com explique que des selles “jaune pâle”, grasses et malodorantes (même si sur ce dernier critère, nous ne connaissons pas beaucoup de types de selles qui ne le soient pas) peuvent être le signe d’une mauvaise absorption des graisses due à un éventuel problème du pancréas.

Le site met en garde que ces symptômes peuvent être le signe d’une pancréatite, d’un cancer du pancréas ou d’une fibrose kystique. Mais ne tirez pas tout de suite des conclusions hâtives, car cela pourrait aussi être le signe d’une maladie cœliaque, qui est assez courante et qui peut être traitée en supprimant le gluten de votre alimentation.

4. La consistance de l’argile

Si vos excréments ressemblent à si méprandre à une matière qui pourrait être modelée dans un bol et cuite au four, vous avez peut-être des problèmes avec votre système biliaire, explique MedicinePlus.gov. Il s’agit du système de drainage de la vésicule biliaire, du foie et du pancréas.

La bile est la substance qui donne aux selles leur couleur brune caractéristique. Cependant, si vous souffrez d’une infection du foie, votre production de bile peut être compromise, explique la source. L’écoulement de la bile peut même être bloqué. La jaunisse (jaunissement de la peau) est souvent un autre symptôme – en plus des selles de couleur argileuse – résultant de l’accumulation de bile dans notre système. Si vous faites l’expérience de ces symptômes, consultez votre médecin.

5. Trop liquide, mauvais signe

Si vous souffrez de diarrhée, vous savez à quel point cela peut être désagréable et vous faire courir aux toilettes en toute hâte. Le Huffington Post explique que la diarrhée peut être causé par une légère intoxication alimentaire ou la sur-consommation de sucres artificiels.

Parmi les autres déclencheurs de diarrhée figurent certaines intolérances alimentaires, ajoute la source. Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, la source recommande de consommer beaucoup de liquides en cas de diarrhée (vraisemblablement pour éviter de se déshydrater), et même de consulter un diététicien ou un médecin si c’est un problème récurrent.

6. Alerte au vert !

Les excréments verts peuvent être un signe alarmant, en particulier lorsqu’il sort de votre bambin. Cependant, pas la peine de paniquer, la cause peut être aussi innocente que la consommation de colorant alimentaire artificiel présent dans le glaçage d’un cupcake ou d’un gâteau d’anniversaire, explique MedicalNewsToday.com.

Parmi les autres raisons possibles d’une selle verte, nous pouvons citer la présence de bile dans les selles, indiquant que la nourriture se déplace trop rapidement dans l’intestin (comme dans le cas d’une diarrhée). Cependant, les selles vertes peuvent également indiquer la présence de parasites ou de bactéries, comme la salmonelle, le Giardia ou le norovirus. “Ces hôtes indésirables peuvent faire travailler les intestins plus rapidement que la normale, ce qui a un impact sur la couleur des selles”, ajoute la source.

7. Ne craignez pas (toujours) la couleur rouge

Oui, pas toujours. Si des selles rouges ou marron peuvent être le signe d’une affection appelée hématochézie (le jargon médical pour désigner des selles sanglantes), elles peuvent aussi être le résultat d’une consommation de colorants alimentaires artificiels, de jus/soupes de tomates ou de betteraves, explique VeryWell Health.

S’il s’agit réellement de sang dans les selles, il n’y a toujours pas lieu de paniquer tout de suite. L’apparition de sang dans les selles peut être causé par des hémorroïdes ou des fissures anales (une déchirure de la paroi du canal anal), note la source. Il pourrait également s’agir d’une maladie inflammatoire de l’intestin ou d’une diverticulite. Un professionnel de la santé devra effectuer des tests pour déterminer la source exacte du saignement afin de poser un diagnostic correct.

8. La fréquence

La plupart des gens ne font probablement pas vraiment attention à la fréquence à laquelle ils vont aux toilettes ni à l’heure de la journée. Healthline souligne que la plupart des gens vont en fait aux toilettes à peu près à la même heure chaque jour. Cela est probablement dû au fait que leurs habitudes alimentaires et leur régime tendent à rester relativement similaires d’un jour à l’autre.

En moyenne, une personne en bonne santé peut aller à la selle entre une fois tous les deux jours et trois fois par jour. Si vous allez moins souvent aux toilettes, vous souffrez probablement de constipation. Vous devriez essayer de boire plus d’eau pour aider à soulager votre intestin.

9. L’échelle de Bristol

Chaque fois que nous passons une selle, elle se situe quelque part sur l’échelle des selles de Bristol en termes d’aspect et de forme. Cette échelle a été conçue pour donner des indications sur la santé d’une personne en se basant sur la forme et la consistance de ses selles. Healthline explique qu’elle a été créée en 1992 après une étude menée auprès de 2000 personnes et qu’elle constitue le moyen le plus simple et le plus efficace de comprendre ce que nos selles peuvent nous apprendre sur notre santé.

Les selles de type 1 se caractérisent par des petits grumeaux durs qui ressemblent à des noix. Elles sont souvent difficiles à évacuer et sont un signe que vous êtes constipé. Ce type de selles ne doit pas être régulier.

Le type 2 rassemble les selles ayant un aspect “en forme de bûche et grumeleux”, selon Healthline. Il indique également que la personne est constipée. Il ne devrait pas être un état récurrent.

Le type 3 est également en forme de bûche et grumeleux, mais ce type de selles présente des fissures à la surface. Selon Healthline, il s’agit du “standard des selles, surtout si elles sont plutôt molles et faciles à évacuer”.

Le type 4 se caractérise par des excréments longs et maigres, comme un serpent. Ce type de selles est considéré comme une selle normale et doit être évacué tous les un à trois jours.

Le type suivant est le type 5 qui désigne un type de selles petites, molles et faciles à évacuer. Healthline écrit que les “selles ont également des bords bien nets”. Bien qu’elles ne soient pas nécessairement considérées comme de la diarrhée, ces selles sont trop molles. Cela signifie que vous ne mangez pas assez de fibres. Vous devriez envisager d’ajouter plus de céréales et de légumes à votre alimentation.

Nous en arrivons à nouveau aux selles malsaines. Le type 6 est décrit comme “duveteux et pâteux avec des bords irréguliers”, selon la source. Elles sont trop molles pour être considérées comme saines, mais ne constituent qu’une forme légère de diarrhée. Si vous remarquez ce type de selles, vous devriez essayer de boire plus d’eau et de jus de fruits.

Nous avons tous connu le type 7 à un moment ou à un autre. Il indique un problème de santé. Si vous faites l’expérience des selles de type 7, cela signifie qu’elles sont aqueuses et ne contiennent pas de matières solides. En somme, vos selles se sont déplacées trop rapidement dans l’organisme et n’ont pas eu le temps de se constituer en une forme de déjection saine pour l’organisme.

10. Flotter ou couler ?

Vous n’avez sans doute jamais remarqué que vos selles sont susceptibles de flotter ou de couler. Pourtant, chacun de ces deux cas de figures est un signal sur votre état de santé. Des selles qui coulent rapidement vers le fond signifient très probablement que vous ne consommez pas assez de liquides ou de fibres. Les selles qui descendent rapidement sont souvent très foncées car elles ont passé plus de temps dans l’intestin, explique VeryWell Health.

Une selle flottante n’est pas quelque chose dont il faut s’inquiéter, si cela arrive de temps en temps. “Le plus souvent, les selles flottantes se produisent lorsque vous avez une augmentation des gaz qui se mélangent aux selles, ce qui les fait flotter. Ce phénomène peut être causé par des boissons gazeuses, des haricots, des aliments sucrés ou des maladies comme le syndrome du côlon irritable”, explique Very Well Health. Cependant, si ce phénomène est assez fréquent, il peut être le signe de quelque chose de plus grave, comme le fait que votre corps n’absorbe pas correctement les graisses. C’est ce que l’on appelle la stéatorrhée. “Ce type de selles a souvent une odeur, reste collé sur le côté de l’intestin ou est difficile à évacuer”, note la source.

11. Tout est une question de temps

Le temps que les hommes passent assis sur les toilettes reste un mystère pour moi ! Il n’est pas rare que les gens soient taquinés ou se sentent peu sûrs d’eux quant au temps qu’ils passent aux toilettes. En effet, plus il sy passent du temps, plus les autres personnes savent ce qu’ils font ! Pourtant, ce qui devrait vraiment nous préoccuper, c’est plutôt le temps qu’il nous faut pour aller à la selle !

Selon Healthline, une selle saine doit être assez facile à évacuer et ne doit prendre qu’une minute environ. Il s’agit donc d’un processus relativement court dont il n’y a pas lieu d’être gêné. Toutefois, la source précise que certaines personnes peuvent mettre un peu plus de temps à évacuer leurs selles, mais qu’il n’y a pas lieu de s’en inquiéter. Tout ce qui dure plus de 10 à 15 minutes est malsain, note la source.

12. Des complications au niveau de la digestion

En moyenne, une personne devrait aller à la selle une fois par jour ou tous les deux jours, et les excréments devraient être de type 3 ou 4 sur l’échelle des selles de Bristol. Si vous allez à la selle plus fréquemment que cela, cela peut être le résultat d’une affection digestive comme le syndrome du côlon irritable (SCI), la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse.

Ces affections sont le plus souvent diagnostiquées par l’examen des selles, mais elles s’accompagnent d’autres symptômes caractéristiques. SELF donne l’exemple du syndrome du côlon irritable, qui se caractérise souvent par “des épisodes de diarrhée ou de constipation (ou une alternance entre les deux), ainsi que des douleurs abdominales et un excès de gaz”.

La maladie de Crohn est une maladie chronique qui provoque une inflammation de l’intestin. Les personnes qui souffrent de Crohn ont une diarrhée chronique, en plus d’une perte de poids, de la fièvre et des douleurs abdominales basses, indique SELF. Le dernier exemple d’affections qui provoquent des mouvements anormaux de l’intestin est la colite ulcéreuse, une autre maladie inflammatoire. Elle est similaire à la maladie de Crohn en ce sens qu’elle est “marquée par une inflammation qui commence dans le rectum et s’étend à d’autres segments du côlon”. Les personnes atteintes de colite ulcéreuse souffrent également de diarrhée chronique, mais le facteur différenciant entre les deux est que cette affection provoque également une diarrhée sanglante.

13. Beaucoup d’essuyage

Si vous constatez que vous consommez plus de papier toilette que d’habitude parce que vous vous essuyez beaucoup, cela peut être le signe d’un saignement gastro-intestinal, explique Everyday Health. En effet, le saignement gastro-intestinal est un trouble qui rend les selles collantes et gélatineuses. Si vous observez ce type de symtpômes, il faut vous inquiéter. La source recommande de consulter un médecin dès que possible.

Si vous souffrez d’hémorroïdes, qui sont des vaisseaux sanguins dilatés dans la zone rectale, cela peut également être la cause de vos maux. Elles ont tendance à rendre un peu plus difficile l’essuyage et le nettoyage de la zone après une selle, explique Everyday Health.

14. Ça fait mal d’aller aux toilettes

Vous avez déjà entendu l’expression “tout le monde fait caca”. C’est vrai ! Rien de plus naturel pour l’être humain. En revanche, ce qui n’est pas naturel, ce sont les potentielles douleurs qui accompagnent un passage aux toilettes. Cela n’est pas normal d’éviter d’aller aux toilettes car on craint d’avoir mal en évacuant des excréments. Si aller à la selle requiert trop d’efforts, cela signifie que vous êtes constipé. Bien que ce symptôme ne devrait pas être une source immédiate d’inquiétude, si vous en faites l’expérience de manière régulière, cela peut entraîner des hémorroïdes ou des déchirures du muscle sphincter, explique Anish A. Sheth, MD, gastro-entérologue au centre médical universitaire de Princeton, dans un entretien avec Everyday Health.

Si vous ressentez des douleurs dues aux hémorroïdes, ne vous inquiétez pas, il s’agit en fait d’un problème très courant. Heureusement, il existe de nombreux remèdes en vente libre, comme les pommades ou les suppositoires à l’acétaminophène, qui peuvent aider à soulager les symptômes et à réduire tout gonflement ou toute irritation. “Vous pouvez également prendre un émollient fécal tel que le docusate de sodium ou le polyéthylène glycol, qui facilite l’évacuation des selles”, écrit la source. Vous devriez également commencer à faire un effort conscient pour faire plus d’exercice et manger plus de fibres. (Consultez cet article sur les remèdes maison efficaces pour aider à soulager la constipation).

15. Du mucus dans les selles

Il passe souvent inaperçu, pourtant, il est toujours possible de trouver du mucus dans les selles, selon VeryWell Health. Du fait de sa transparence, il est rare de remarquer sa présence dans les excréments (et pourtant nous devrions…). “Substance épaisse, semblable à de la gelée, le mucus lubrifie vos intestins (les protégeant de l’acide gastrique, des bactéries, des virus ou des champignons) et rend les selles glissantes et faciles à évacuer”, écrit la source.

Ceci étant dit, si vous remarquez la présence de mucus dans vos selles, cela peut être un potentiel signal d’alerte. Le mucus ne doit pas être blanc ou jaune. Si c’est le cas, prévenez votre médecin. Cela ne signifie pas nécessairement qu’il y a quelque chose de grave, mais cela vaut probablement la peine de le mentionner lors de votre prochaine visite chez le médecin. VeryWell Health explique que cela peut être dû à une inflammation ou une irritation de la paroi intestinale, qui est souvent le résultat d’un problème de santé sous-jacent.

16. Des selles qui sentent très mauvais

C’est peut-être trop d’informations, mais avouons-le, tout le long de cet article, nous avons franchi la limite de l’indiscrétion ! Si vous remarquez que vos selles ont une odeur beaucoup plus forte que d’habitude, c’est probablement à cause d’un aliment spécifique. Everyday Health informe que l’odeur naturelle des selles provient des mercaptans, qui sont des composés contenant du soufre. Certains aliments comme les choux de Bruxelles, les oignons et le vin rouge augmentent la production de ces composés par l’organisme, et leur consommation provoque inévitablement une odeur nauséabonde, explique le Dr Sheth, coauteur de What’s Your Poo Telling You ?

Cependant, si l’odeur est extrêmement forte et inhabituelle, elle peut aussi être la conséquence de troubles plus graves comme des saignements gastro-intestinaux, des problèmes de digestion des graisses ou d’autres problèmes de santé. “Les graisses se retrouvent dans les selles et provoquent une odeur très forte”, explique le Dr Sheth lors d’un entretien avec Everyday Health. “Les personnes souffrant de problèmes pancréatiques ou hépatiques ne peuvent pas digérer les graisses de manière appropriée”, ajoute la source.

ActiveBeat Français

Contributor

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

Conditions Fréquentes

Explore

Everything You Need To Know About LASIK Surgery
By ActiveBeat Author Your Health

Everything You Need To Know About LASIK Surgery

Laser eye surgery, also known as LASIK, is a life-changing procedure. Former eyeglasses and contact lens wearers report being able to see perfectly once again, enjoying the freedom of clear vision. And just recently, one of the best things about LASIK is skilled doctors offering their services for much cheaper than before. Why? It’s a […]

Read More about Everything You Need To Know About LASIK Surgery

4 min read